Skip to main content
28th janvier 2024

Le nouveau paradigme du leadership féministe

Napoléon franchissant les Alpes par Jacques-Louis David

Les modèles de leadership traditionnels perpétuent une dynamique de pouvoir hiérarchique, renforçant la domination et la subordination. Le leadership féministe, quant à lui, remet en question ce paradigme en prônant le partage du pouvoir, l’inclusion et la collaboration. À mesure que les échecs du leadership patriarcal deviennent évidents, de plus en plus d’organisations adoptent un leadership féministe pour favoriser un monde plus équitable et plus juste.

Qu’est-ce que le leadership patriarcal ?

Le leadership patriarcal est ancré dans la pensée militariste, mettant l’accent sur la domination, le contrôle et la compétition. Les dirigeants de ce modèle font souvent preuve d’une conscience de soi limitée, d’un ego fort et d’une approche hiérarchique. Ce style de leadership tend à banaliser la prise en charge de soi, à perpétuer les préjugés et à contribuer à des lieux de travail non inclusifs et toxiques.

Si nous creusons un peu plus, nous pouvons identifier les caractéristiques suivantes des leaders patriarcaux :

1. Une conscience de soi limitée : Les dirigeants patriarcaux manquent souvent de conscience de soi, insistent sur la perfection et réagissent de manière défensive aux critiques. Ils ont du mal à admettre leurs erreurs, ce qui favorise un climat d’excès de confiance.

Illustration d'un patron tenant une loupe sur un employé

2. Banaliser les soins personnels : Les dirigeants patriarcaux négligent les soins personnels, favorisent le surmenage et ne tiennent pas compte du bien-être de leur équipe. Cette attitude peut conduire à l’épuisement professionnel et à un environnement de travail toxique.

3. Comportement partial : Les dirigeants patriarcaux font souvent preuve de préjugés conscients ou inconscients fondés sur le sexe, la nationalité, la sexualité ou l’appartenance ethnique, ce qui contribue à créer un lieu de travail non inclusif.

4. Pouvoir centralisé : Les dirigeants de ce modèle ont tendance à faire de la microgestion, à contrôler la prise de décision et à ne pas partager les connaissances, ce qui entrave la collaboration et favorise une structure hiérarchique.

5. Prise de décision unilatérale : Les dirigeants patriarcaux prennent des décisions unilatérales, retardent la communication et manquent de responsabilité, ce qui crée de la confusion et de la frustration au sein de l’équipe.

6. Le retour d’information négatif : Le retour d’information est souvent négatif, les dirigeants critiquant les capacités ou le caractère des individus au lieu de se concentrer sur des actions spécifiques. Cette approche décourage la collaboration et la responsabilisation.

7. Tolérance à l’égard des abus : Les dirigeants patriarcaux protègent souvent les collègues violents, ignorent les microagressions et ne s’attaquent pas aux abus de pouvoir, créant ainsi une culture de l’impunité.

cercle jaune avec des lettres noires

Qu’est-ce que le leadership féministe ?

Le leadership féministe propose un changement de paradigme, en mettant l’accent sur la collaboration, l’inclusion et le partage du pouvoir. Enracinée dans la vision féministe d’un monde non violent et non discriminatoire, elle est cruciale pour les organisations engagées dans la justice sociale et de genre.

Le leadership féministe présente des caractéristiques distinctives qui le distinguent des autres paradigmes de leadership. Tout d’abord, elle prône un partage inclusif du pouvoir, s’éloignant des structures hiérarchiques et visant à partager le pouvoir avec chaque membre de l’équipe, favorisant ainsi la collaboration et reconnaissant la valeur des diverses perspectives.

Il est important de noter qu’il rompt avec les normes sexospécifiques, en invitant tout le monde à adopter un leadership féministe, en transcendant les stéréotypes traditionnels et en mettant l’accent sur les qualités plutôt que sur les attributs sexospécifiques. L’adoption d’un leadership féministe n’est pas simplement une destination, mais un voyage de transformation, marqué par une évolution personnelle et organisationnelle continue. Il remet en question les structures de pouvoir existantes, plaide en faveur de l’intersectionnalité et favorise une culture de leadership collectif.

En outre, le leadership féministe est intersectoriel et collectif par nature, car il prend méticuleusement en compte les identités croisées, démantèle les inégalités structurelles et promeut une prise de décision à la fois diversifiée et collaborative. Enfin, il adopte une approche holistique et à long terme de la justice sociale, en associant des objectifs externes à des structures organisationnelles internes, tout en remettant en question et en recadrant la dynamique du pouvoir hiérarchique sur la base de principes égalitaires.

Comment devenir un leader féministe ?

Diagramme des dix principes de base du leadership féministe d'ActionAid

Comment en faire une réalité ?
Pour mettre en œuvre le leadership féministe, les organisations peuvent suivre dix principes clés élaborés par ActionAid :

1. Conscience de soi et humilité : Les dirigeants doivent reconnaître leurs vulnérabilités, faire preuve d’humilité et écouter activement, en créant un environnement qui valorise les contributions de chacun.

2. Prendre soin de soi et des autres : Donnez la priorité au bien-être, créez un environnement de travail favorable et travaillez activement à la flexibilité, en particulier pour ceux qui ont des responsabilités familiales.

cœur bleu avec une bannière indiquant

 

3. Démanteler les préjugés : travailler activement à l’identification et à la remise en question des préjugés au sein de l’organisation, en favorisant un lieu de travail exempt de toute discrimination.

4. Favoriser des lieux de travail inclusifs : Veiller à ce que les voix marginalisées fassent partie intégrante des conversations, s’attaquer activement aux obstacles à l’inclusion et promouvoir des équipes diversifiées et inclusives.

5. Partager le pouvoir : encourager le partage du leadership, faire confiance aux membres de l’équipe et créer des opportunités pour que les individus contribuent de manière significative.

6. Utilisation responsable et transparente du pouvoir : Communiquer les décisions de manière transparente, pratiquer une délégation responsable et aligner l’allocation des ressources sur les valeurs de l’organisation.

7. Collaboration et responsabilité : Définissez des objectifs clairs, responsabilisez les membres de l’équipe, célébrez les réussites collectives et traitez équitablement les mauvaises performances.

8. Un retour d’information respectueux : Encouragez un retour d’information continu, résolvez les conflits par une communication non violente et appréciez les critiques constructives comme autant d’occasions d’apprendre.

9. Faire preuve de courage : S’efforcer d’apporter des changements transformateurs, rechercher de nouvelles idées et donner aux coéquipiers les moyens de surmonter le défaitisme et le cynisme.

10. Tolérance zéro pour les comportements abusifs : Créez un environnement sûr, respectez les politiques de sauvegarde et luttez activement contre toute discrimination ou abus dont vous êtes témoin.

Plus d’informations sur le leadership féministe :

https://cofemsocialchange.org/

La Coalition des féministes pour le changement social (COFEM) est un collectif d’activistes, de praticiens, de leaders d’opinion, de chercheurs et d’universitaires qui œuvrent à l’échelle mondiale pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles. Le COFEM cherche à centrer la théorie et la pratique féministes sur l’oppression et la discrimination dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre la violence à l’égard des femmes et des filles. Nous visons à promouvoir l’égalité des sexes, les droits de l’homme, la dignité et la sécurité par le biais d’une action collective.

https://actionaid.org/feminist-leadership

https://www.wrc.org.uk/bespoke-feminist-leadership-training

https://www.wearefeministleaders.com/feminist-leadership-programme

https://creaworld.org/institutes/feminist-leadership/

https://feministleadership.org/2020/04/30/meet-srilatha-batliwala/

https://creaworld.org/resource/feminist-leadership-for-social-transformation/

https://fairsharewl.org/feministleadership/

https://werise-toolkit.org/en/system/tdf/pdf/tools/Feminist-Leadership-Key-Definitions_0.pdf?file=1&force=

https://werise-toolkit.org/

 

Shiftbalance propose une gamme de coaching en leadership et de formation au leadership inclusif pour aider les dirigeants à créer des lieux de travail inclusifs. Consultez notre page Services pour plus de détails.